Prestations

FAQ sur les prestations

Foire Aux Questions Fréquentes (F.A.Q.) concernant les cours.
Page web mise à jour le lundi 05 / 09 / an 2022.

Avec moi vous ne verrez plus flou !

Cliquez sur une question pour afficher ou masquer la réponse.

À partir de quel âge acceptez-vous des élèves ?

Dès 4 ans, mais les résultats sont moins garantis que à 5 ou 6 ans. Outre la motricité, le repérage dans l’espace (schéma corporel/proprioception) et la capacité cardio-pulmonaire, le goût de l’eau et la motivation de l’élève jouent un rôle important. Il demeure primordial de familiariser les jeunes enfants à l’eau : immersion totale y compris sans lunettes, sauter dans les bras de maman/papa, faire des bulles par la bouche, ouvrir les yeux sous l’eau, se laisser flotter sans s’agiter, se laisser remonter passivement, taper efficacement des pieds...
Retour au début de la FAQ

Comment préparer mon enfant aux cours ?

Dès ses jeunes mois, habituer l’enfant au contact de l’eau, dans une baignoire / mini-piscine (sous surveillance constante), et aussi sous la douche. L’enfant ne doit pas être dérangé(e) par le contact de l’eau sur son visage, ses cheveux, voire des gouttes dans les oreilles... Évitez donc absolument les visières de douche ou "casquettes" qui font dévier l’eau durant la douche de bébé.

Concernant la baignade elle-même, avoir un gilet ou des brassards, c’était bien... en supplément de la surveillance humaine à proximité immédiate... mais l’enfant qui ose sauter avec, se fait de fausses idées de la flottaison, étape n°1 de l’apprentissage (avec l’immersion). Il va falloir changer. Ce genre d’objets est un accessoire (premièrement) de découverte / loisirs / sécurité (d’autre part). Ce ne sont pas des outils d’apprentissage !

Lors d’une leçon de natation, qui se passe généralement sans aucune aide personnelle à la flottaison, l’élève va expérimenter la vraie poussée d’Archimède sur son seul corps, et peut avoir la cruelle désillusion de celui/celle qui croyait être à l’aise... avec ces moyens artificiels.
Un désapprentissage demande de gros efforts, une mise à plat de ses « acquis », un soutien moral.

Pour éviter cela, vous pouvez le précéder ou le suivre le long du bord (pour le rassurer), pour qu’elle/il commence à ré-apprendre à faire le tour du bassin, passer sous un obstacle qui oblige à mettre toute la tête (donc le corps) sous l’eau... et autres tutoriels de l’initiative gouvernementale « Aisance Aquatique ».

Savoir aller à l’eau sans masque ou pince-nez est aussi requis. La différence avec des lunettes, est que ces dernières n’englobent pas le nez : la respiration doit donc être contrôlée. Celle-ci permet d’influencer la flottaison, l’équilibre ; elle participe à la coordination et sa maîtrise est nécessaire pour la propulsion.


Retour au début de la FAQ

Combien de temps dure un cours ?

Généralement une demi-heure, mais cela peut dépendre de l’âge et de la situation.

Pour les moins de 6 ans, la capacité attentionnelle (concentration) et cardio-vasculaire (endurance) dépasse rarement les 45 minutes.

Pour les enfants ou ados, un cours d’une heure voire 1h30 est envisageable.

Pour les ados et adultes qui veulent nager en étant encadré·e·s, une heure (60’) semble un minimum.

Pour les adultes aquaphobes, une séance porte une forte charge émotionnelle ou mentale, je recommande de ne pas dépasser 45 minutes, en commençant par 30’ ou 45’.

Concernant les séances de sport aquatique (aqua gym, aqua bike, aqua jump), ce type de cours est toujours de 45 minutes.
Retour au début de la FAQ

Pour mon enfant, combien de leçons sont nécessaires pour qu’elle/il soit autonome ?

En supposant qu’il/elle soit déjà sensibilisé·e et donc non aqua-phobe (met la tête dans l’eau, souffle tout, lâche le bord et le fond...), au moins 5 heures pour le mener vers un niveau comparable au Sauv’Nage (le test sécuritaire du Comité Interfédéral des Activités Aquatiques).

Soit un budget d’au moins 200€ (40€ × 5h) au format individuel (cours privé de 1-à-1),
ou au moins 170€ si deux élèves apprennent en même temps (cours duo).
NB : aucun frais n’est inclus dans cette estimation : déplacement, location de piscine privative...

Si vous visez une réelle autonomie au sens d’un 50 mètres 2 nages (aller en Crawl, retour en dos), comptez au moins 10 heures de plus.

Ce nombres d’heures varient en fonction de la vitesse d’assimilation de l’élève, de sa « connexion » au professeur (le feeling), du milieu d’apprentissage (piscine privée ou publique), et d’autres facteurs. Chacun de mes cours est censé être le plus efficace possible. En fonction des sources, vous trouverez différentes estimations de ce volume horaire qui peut faire grimper la facture : 10× 30’, environ 10 leçons d’une heure.

Si vous cherchez à « rattraper le temps perdu à cause des confinements », accrochez-vous. Une année scolaire compte environ 30 semaines, donc autant de séances de 40 à 60 minutes. Même en divisant cette durée par deux parce les cours sont individualisés, cela revient à 600-900 minutes soit 10h-15h. Donc 400€-600€ (tarifs de cours individuels).

Tout cela suppose aussi une réelle anticipation de plusieurs mois. Si vous menez me voir en mode : « On part en vacances dans trois semaines, il faut que mon enfant sache nager d’ici-là ! »
vous posez un vrai défi. Car même en enseignant 3× par semaine, ce n’est pas pas gagné d’avance.


Retour au début de la FAQ

Quel rythme conseillez-vous pour les cours ?

Si vous n’êtes pas pressé(e), 2 fois par semaine, espacé d’au moins 24 heures entre chaque séance. En effet, si l’apprenant(e) n’a cours qu’une seule fois par semaine, il/elle a « le temps » de désapprendre en partie d’une leçon à l’autre.

Idéalement donc, les cours sont le plus rapprochés entre-eux, tout en respectant l’endurance de l’élève. Il est souvent préférable d’avoir cours 1× 30 minutes par jour, que 60 minutes tous les deux jours.

Vos disponibilités et votre budget entreront bien sûr aussi en ligne de compte pour cette programmation. En tant que propriétaire de piscine privée, vous pouvez mutualiser votre équipement avec des ami(e)s, famille, voisins(e)s afin que je ne me déplace qu’une fois par demi-journée, je donne plusieurs cours à la suite à différents élèves.


Retour au début de la FAQ

Pourquoi ne proposez-vous pas de packs d’heures ou des cours vendus par lot ?

Je n’ai actuellement aucun accès à des bassins. Je ne peux donc pas m’engager sur des prestations dont je sais bien actuellement que je n’ai pas ou peu de lieu de pratique pour honorer ces commandes.

Pour des pratiquant·e·s ayant le même niveau, je propose tout de même des prix dégressifs.

34€/personne/heure pour un cours duo impliquant deux élèves de niveau identique ou très similaire (soit 68 euros/heure au lieu de 80 euros si on appliquait mécaniquement le tarif individuel). Vous économisez 15% mais la personnalisation est moindre.

Ou, selon le même principe, 22€/élève/heure pour la formule de groupe : de trois élèves (minimum) jusqu’à 8 élèves de même niveau (soit à partir de 66 euros/heure pour ces cours collectifs).


Retour au début de la FAQ

Pourquoi ne faites-vous pas cours dans les piscines publiques ? Les créneaux proposés par l’exploitant sont complets et les maître-nageurs sont parfois indisponibles pour des leçons particulières sur mes heures de disponibilité !

Je n’ai à ce jour pas de réponse positive à mes demandes d’accès aux bassins publics pour y exercer mon activité indépendante,

  • tant dans les piscines de la REMS à Reims ( Château d’Eau, Louvois Cormontreuil, Orgeval, Talleyrand, Thiolettes),
  • que à l’UCPa Sport Station | Grand-Reims (nouveau complexe aquatique) géré par la société privée LS REIMS LOISIRS SPORTIFS sub-délégataire de la SAS Reims Aquagliss.
  • Le résultat est du même acabit dans de nombreuses autres piscines publiques qui verrouillent leur bassins.

Dans le cas des piscines gérés par l’organisme public R.E.M.S (Régie des Équipements Municipaux Sportifs), ma demande est en cours... sans réponse, donc cette forme de refus de partage de l’espace public me parait clair. Contrairement aux bars & restaurateurs qui peuvent privatiser une partie de la voirie pour leur profit.

Dans le cas de la nouvelle piscine U.C.P.A. Sport Station, au 5 Boulevard Jules César (proche de l’Avenue de Laon), une réponse explicite a été donnée en mai 2021, peu encourageante et une autre plus formelle reçu le 5 novembre 2021.

Il faut aussi savoir que le sigle U.C.P.A. peut faire écho à... :

  • soit une association "reconnue d’utilité sociale" (UCPA Sport Loisirs),
  • soit une société SAS UCPA Sports Loisirs qui a pour activité déclarée « Fonds de placement et entités financières similaires », et qui elle est l’actionnaire unique de la société locale SARL « LS Reims Loisirs Sportifs » qui agit « pour le compte de la CUGR », via un contrat de fin 2017.

Un contrat de DSP (Déléguation de Service Public) courant sur 25 ans (vingt-cinq années) maximum et qui prévoit notamment de larges subventions par trimestre : 922.000€ (Annexe XII du Contrat de Concession, pages 2-3-4).

Dans le premier cas (REMS), dites-vous bien que le traitement des agents publics (c’est-à-dire le « salaire » dans la Fonction Publique) relève d’argent public ou de vos impôts locaux.

Dans le cas de l’UCPA, la société délégataire du complexe a reçu en 2020 pour sa première année 1.540.000€, et pour 2021 il est prévue une subvention d’investissement de 2.180.000€ .
Le complexe aqualudique bénéficie en tout cas d’une subvention de premier équipement ( = de départ) atteignant 9.500.000€, « versés en application du contrat de délégation, en une fois lors de l’ouverture du complexe ».
Source : Budget Primitif 2021, Conseil communautaire 17 décembre 2020, pages 65, 69, 77, 124.

Croyez-vous qu’il ne s’agirait « que » d’un enjeu d’argent public... ?

  • FAUX C’est aussi un enjeu de bien-être par l’activité physique (à l’instar des 30 minutes de marche active qu’il est recommandé de pratiquer tous les jours),
  • un enjeu social car les activités aquatique sont généralement pratiquées à plusieurs (motivation mutuelle, émulation entre pratiquant-e-s, esprit de compétition),
  • et un enjeu de sécurité de tous les publics (cours d’aisance aquatique ou de natation).

Vous avez le droit de savoir ce qui se passe dans les piscines que vous financez.
Donc, vous pouvez demander des comptes à vos élu(e)s, ou la direction locale du complexe aquatique, ou la direction nationale de l’U.C.P.A.

De plus, « face aux difficultés que peut rencontrer un usager avec une administration ou un service public, le Défenseur des droits aide les personnes à mieux comprendre leurs droits et les oriente dans leurs démarches, en particulier grâce à ses délégués.

[...] Il peut s’agir, par exemple, d’une incompréhension, d’une absence de réponse d’une audition, d’un manque d’information de la part d’un service public, d’une erreur de décision… »

(Concernant le cas de l’Espace Aquatique Bulléo à Épernay, j’y suis éducateur sportif et je peux donc vous y proposer des créneaux de leçons de natation.)


Retour au début de la FAQ

Pouvez-vous établir une attestation qui prouve les capacités de l’élève ?

Après chaque cours je vous fais à l’oral ou par email, un bilan de séance : réussites, difficultés, & hypothèses pour un cours suivant.
À la fin d’un cycle je récapitule et peux suggérer des évolutions.

Si vous souhaitez une attestation de natation, au sens d’une certification nécessaire pour que votre enfant puissent pratiquer le canoë-kayak, la voile, etc... Il faudra aller en piscine publique.

En effet, seules-ci disposent de bassins longs de 25 m. ou 50 m., ou profonds d’au moins 1,80 m., pour réaliser de tels tests.
Renseignez-vous impérativement avant de vous déplacer : coût éventuel facturé par l’exploitant, et surtout : y a t’il assez de MNS disponibles pour vous évaluer...

Sachez que en tout cas, ce document mentionne le numéro de la carte professionnelle ou du diplôme de la Maître Nageuse-Sauveteuse. Personne parmi nous ne se risquera à « vendre » une telle attestation car ce document nous engage formellement et fortement : imaginez notre responsabilité si la personne ne pouvait pas faire ce qui est rédigé sur l’attestation !
Retour au début de la FAQ


Crédit photo : Anastasia Pavlova via Pexels h t t p s : / / w w w . pexels.com/fr-fr/photo/personne-eau-piscine-nager-8234657/ .

Crédit photo du logo ce l’article : Andres Ayrton via h t t p s : / / w w w .pexels.com/fr-fr/photo/homme-chemise-brouiller-jeune-6578415/

Articles mis en avant

Cours d’aquagym

L’aquagym est une activité physique ou sportive en eau peu profonde (maximum 1,30 mètre). Pas besoin de savoir nager, (...)

FAQ sur les prestations

Foire Aux Questions Fréquentes (F.A.Q.) concernant les cours. Page web mise à jour le lundi 05 / 09 / an 2022. (...)

Demander un cours

Le formulaire ci-après vous permet spécialement de me demander un cours via mon entreprise.
En utilisant ces menus (...)